Processus de recrutement et intelligence automatisée : un focus sur la technologie ATS

Publié le : 14/10/2022

Audrey MORGAND

audrey morgand.jpegAudrey MORGAND, Enseignant-chercheur du CERM de l’École Supérieure de Commerce (ESC) de Amiensesc.jpg - Laboratoire d’économie, finance, management et innovation (LEFMI)-
UR4286 de l’Université de Picardie Jules Verne

Résumé :

La digitalisation de la fonction RH apparaît comme une nouvelle façon de pratiquer les activités de gestion des ressources humaines notamment avec l’essor d’outils et d’applications informatiques. Dans ces évolutions, les activités RH se sont vues proposer une palette incroyable de progiciels pour performer depuis le sourcing à l’off-boarding. En matière de recrutement, des plateformes numériques, des chatbots de candidature, des applications de suivi permettent de digitaliser les processus. Ces innovations apparaissent dans des travaux récents sur la digitalisation de la GRH. Cependant, peu de littérature existe sur une pratique déjà existante : le recours à un œil non-humain pour la sélection des candidatures. L’objectif de ce papier est de passer en revue les fondements théoriques du concept de la digitalisation des activités RH puis d’analyser les enjeux au niveau de l’introduction de nouveaux acteurs : les non-humains dans le processus de candidature. Le papier vise à fournir une meilleure compréhension de la transformation digitale de la fonction ressources humaines dans une approche multidisciplinaire ; de démontrer l’importance des pratiques de digitalisation au sein des organisations et les changements induits au niveau des activités liées au recrutement ; d’exemplariser le propos par l’étude du recours à une technologie actuellement présentes dans les pratiques RH : la lecture de curriculum vitae par automatisation intelligente.

Mots clés : GRH, intelligence artificielle, automatisation, cv, ats